AccueilActualités → Les personnes malades de la Sclérose en plaques laissées...

Les personnes malades de la Sclérose en plaques laissées pour compte par le monde du travail ?

A l’occasion de la Journée Mondiale contre la Sclérose en Plaques, la Ligue a commandité une grande consultation à l’institut Opinion Way afin de mettre en évidence les impacts de la maladie dans la vie professionnelle.

27/05/2015

De nombreuses personnes atteintes par cette pathologie se voient contraintes de modifier leur activité professionnelle pour faire face à l’évolution de leur SEP : l’étude révèle en effet que pour les ¾ des patients, les symptômes de la SEP (fatigue, troubles moteurs, douleurs…) ont eu un impact significatif sur leur activité professionnelle.

Pourtant, des dispositifs de soutien existent et la législation, en théorie protectrice, devrait permettre aux personnes malades de continuer à travailler, avec l’aide d’un employeur conciliant et la mise en place d’adaptations de poste de travail. 1 malade sur 5 déclare dans cette étude n’avoir bénéficié d’aucun aménagement pour lui permettre de poursuivre son activité…

Réalisée auprès d’un échantillon de plus de 1000 personnes atteintes de la sclérose en plaques, et grâce à un financement des laboratoires Biogen,cette étude a abordé différents aspects soulevés par la question de la sclérose en plaques au travail : l’impact de la maladie sur la vie professionnelle, la relation avec les collègues/employeurs, l’accès à l’information etc.

Les résultats ont permis d’objectiver une réalité qui permettra, nous l’espérons de mieux accompagner les malades dans le monde professionnel, de travailler davantage sur l’accès de l’information sur les dispositifs existants et de faire connaître la maladie dans le monde professionnel pour que les mentalités évoluent.  

UN GRAND MERCI AUX PERSONNES QUI ONT REPONDU AU SONDAGE !!

Cette étude fera l’objet d’une forte médiatisation et nous communiquerons prochainement sur ses résultats précis. En attendant, vous pouvez accéder au 1er communiqué de presse en cliquant ici

Retour en haut de la page ↑