Accueil / Actualités / SEP : traiter tôt et fort ? Oui mais quand ?

SEP : traiter tôt et fort ? Oui mais quand ?

17/12/2018

De nombreuses études cliniques suggèrent de débuter très tôt les traitements modificateurs de maladie (disease modifying treatment), la DMT, dans la sclérose en plaques (SEP). Mais quand débuter ces DMTs pour obtenir le meilleur contrôle à long terme de la SEP ?

Une équipe du Big MS Data qui regroupe les données du registre danois, du registre italien et du registre suédois de la SEP, ainsi que la MS Base et le registre OFSEP, a analysé pour tenter d’y répondre les données de 11 871 patients avec SEP rémittente/récurrente suivis depuis au moins 10 ans (13,2 ans en moyenne) et ayant bénéficié durant au moins 3 ans d’un DMT.

 

Ils ont constaté que c’est en débutant le DMT dans les 6 mois qui suivent le diagnostic que l’on obtient la meilleure réduction du risque de progression du handicap à un an.

Source  :Journal International de Médecine /26/10/2018

Référence : Iaffaldano P et coll. : The optimal time to start treatment in relapsing remitting multiple sclerosis patients : results from the Big Multiple Sclerosis Data Network. ECTRIMS 2018 (Berlin) : 10-12 octobre 2018.

Retour en haut de la page ↑