AccueilComprendre la SEP → Traitements

Traitements

Introduction

La prise en charge thérapeutique comporte plusieurs aspects et il existe différentes classes de traitement de la maladie.

On distingue les médicaments qui ont un effet sur la maladie, qui empêchent la maladie d’évoluer, les traitements que l’on utilise au moment des poussées et les traitements utilisés pour traiter les symptômes résiduels.

Les traitements de fond

Les traitements de fond agissent sur le système immunitaire en empêchant l’agression du système nerveux par le système immunitaire. Les médicaments de première intention sont l’interféron et l’acétate de Glatiramer. Il s’agit d’immuno-modulateurs qui diminuent l’inflammation mais qui n’empêchent pas l’activité du système immunitaire. Ils réduisent d’environ 30% la fréquence des poussées. Ces médicaments sont sans risque à long terme mais ne sont pas dénués d’effets secondaires qui peuvent entraîner un arrêt de traitement. En deuxième intention, on utilise des médicaments immunosuppresseurs plus actifs sur le processus inflammatoire comme la mitoxantrone, le natalizumab ou le fingolimod.

Le traitement des poussées

Le traitement des poussées repose sur la corticothérapie (corticoïdes) par voie parentérale nécessitant une courte hospitalisation. Elle est parfois administrée à domicile dans le cadre de procédures mises en place par les réseaux de soins dédiés à la sclérose en plaques.

Les traitements symptomatiques

En dehors des poussées, il est indispensable que les patients bénéficient d’une rééducation fonctionnelle, tant pour traiter les troubles existants, que pour prévenir leur apparition. Elle doit débuter dès l’apparition d’un déficit ou d’une gêne à la marche. Par la suite, toute modification de l’état clinique devra être prise en charge en réadaptation.

De nombreux médicaments sont disponibles pour améliorer les symptômes résiduels : on peut ainsi traiter les douleurs, la spasticité, les troubles urinaires, la fatigue, les troubles de la marche, les troubles sexuels, les troubles anxio-dépressifs, les troubles de la sensibilité.

Une recherche médicale prometteuse

La recherche médicale est très active dans la sclérose en plaques. Aujourd’hui, 7 médicaments ont une autorisation de mise sur le marché (AMM) dans le traitement de fond de cette maladie. Cinq autres médicaments pourraient être commercialisés dans les 5 ans pour les formes à poussées.

Un effort de recherche international est en cours pour le diagnostic et le traitement des formes rares comme les formes pédiatriques ou la maladie de Devic.

Des essais thérapeutiques sont en cours dans les formes progressives qui étaient jusqu’à ce jour orphelines de traitement.

De nouvelles voies thérapeutiques sont également explorées autour de la neuroprotection et de la remyélinisation. Des essais préliminaires chez l’homme sont en cours. 

Source : Comité de Rédaction de la LFSEP

Retour en haut de la page ↑