Accueil / Vivre avec la SEP / Sclérose en Plaques et douleurs

Sclérose en Plaques et douleurs

La douleur n’est pas un symptôme typique de la maladie, cependant plus de 50% des patients sont sujets à des douleurs. Ces douleurs peuvent être de différents types. Dire que la SEP n’est pas une maladie douloureuse est donc une idée reçue.

 Les douleurs neurogènes, liées à la maladie
    

Les douleurs neurogènes sont celles liées à la maladies et aux lésions qu’elle induit sur le système nerveux. Il peut s’agir de spasmes d’un ou plusieurs muscles, des sensations de décharges électriques ou des crampes intenses. Différents médicaments peuvent traiter ces douleurs mais il existe aussi des alternatives telles que l’acupuncture. Néanmoins, les médicaments antidouleurs classiques (type antalgiques) ne seront pas forcément efficaces dans ce genre de cas, car ces douleurs n’ont pas pour origines des douleurs traumatiques.

Les douleurs chroniques

Au de-là de ces douleurs directement liées aux lésions du système nerveux il existe des douleurs chroniques telles que des picotements, des fourmillements ou encore des brûlures dans certains membres. L’humeur du patient et sa qualité de vie peuvent en pâtir.

Les douleurs dites « secondaires »

Ces douleurs, contrairement aux précédentes, ne sont pas liées à une atteinte du système nerveux central. Ces douleurs peuvent résulter de mauvaises positions provoquées par exemple par des difficultés à la marche. Le mal de dos est ainsi récurrent et des douleurs musculaires, articulaires et au niveau des ligaments peuvent se manifester.

Des solutions à ces douleurs

Il est difficile de trouver des traitements médicaux qui soulagent entièrement ces douleurs. Cependant, des méthodes comme la méditation ou la sophrologie peuvent aider à se sentir mieux. Souvent, nous ressentons d’avantage les douleurs lorsque notre esprit est concentré sur elles. Dans le cas de la sophrologie, cela permet de prendre conscience de son corps et de ses sensations au moyen d’exercices corporels très simples. Cela peut également réduire le stress provoqué par la maladie et les douleurs qui l’accompagnent. Il  est aussi bon de pratiquer une activité sportive régulière, même si cela ne diminue pas forcément les douleurs, cela ralenti l’évolution de la maladie. Des cures spécialisées dans la Sclérose en Plaques existent et ont prouvé leur efficacité (Lamalou-les-Bains, Néris les Bains...). Elle peuvent être prises en charge sur certificat médical.

 Parler de ses douleurs

 Il est parfois difficile d’associer ses douleurs à la SEP et de ce fait d’en parler à son neurologue. Il ne faut donc pas hésiter à en parler, pour que ces douleurs soient traitées au mieux. Une surveillance régulière pourra permettre d’évaluer les avantages des traitements et soins pratiqués.

Retour en haut de la page ↑